L’idéation : une recette gagnante pour vos stratégies de projet

Posted on mars 16, 2016 par

2


idéation

La génération d’idées est la première étape de tous projets en communication. C’est cette fameuse phase créative qui donne le croustillant à notre campagne. Elle est la base de toute bonne stratégie de projet.

En alternative au bon vieux brainstorming que l’on connaît, je vous propose une nouvelle approche inspirée du design thinking : l’idéation ou gamestorming.

L’idéation en bref

Processus de création d’idées qui stimulent l’imagination, favorisent la créativité et l’invention collective

Initialement attribuée aux processus d’innovation, l’idéation est de plus en plus exploitée pour trouver des pistes stratégiques à une problématique de communication.

Bref, tu es en panne d’idées pour ta campagne? Prépare-toi une séance d’idéation !

L’idéation : le Mac n’ Cheese d’un projet

Une recette avec trois ingrédients essentiels!

organigramme idéation

1. Un climat propice à la créativité

Pour obtenir une séance d’idéation optimale, les participants doivent être :

Ouverts : ne pas juger trop vite les idées ;

Courageux : prêt à sortir des sentier battus ;

Optimistes : encourager la discussion ;

Flexibles : réfléchir à partir des idées proposées ;

Il peut parfois être difficile de réunir ces 4 éléments : la présence  d’un perturbateur de groupe qui nuit au processus d’idéation est fréquente. Voici deux petits trucs pour prévenir ce désagrément et encourager le développement créatif  :

  • amener de la diversité dans votre groupe (de tout horizon) ;
  • préconiser un environnement autre que le bureau pour sortir du cadre quotidien.

2. Fixer des objectifs clairs

idée

L’idée d’une séance d’idéation est d’amener les participants à penser « outside of the box« . La propension à l’égarement créatif et émotionnel de ce type de séance oblige à fixer des objectifs clairs afin de structurer les réflexions et de réfléchir en amont sur les idées qui émanent.

Voici deux questions à se poser pour s’assurer d’être clair dans nos objectifs :

  • Pourquoi on crée une séance d’idéation (la problématique ; ce qu’on veut savoir)?
  • Comment la solution possible s’intégrerait dans le projet (à quelle phase)?

3. Méthodes itératives pertinentes

Une fois les deux premières étapes complétées, il est temps de choisir des méthodes itératives pertinentes – des activités d’idéation à animer aux participants.

En voici 2 exemples concrets à essayer :

Le brainwriting

brainwriting

Déroulement : chaque participant écrit une idée sur un post-it qu’il affiche au mur. Chacun délaisse son idée et appose un post-it pour chaque personne jusqu’à ce qu’on obtienne des guirlandes de post-it. L’animateur engage ensuite les discussions autour des catégories d’idées formées.

Pertinence : déconnexion de notre idée initiale et l’ouverture aux autres favorisent l’intuition et le développement créatif.

 

 

Le storyboard 

storyboard

Cette activité part du principe que tout est possible – à l’antipode du principe SMART – afin d’explorer des idées et des concepts hautement créatifs.

Déroulement : les participants imaginent une liste de 20 à 25 vœux concernant le projet. Ensuite, l’animateur classe les différents vœux en thèmes/catégories avec le groupe dans le cadre d’une discussion animée.

Pertinence : transforme des suppositions basiques en opportunités créatives tout en transcendant les contraintes de la réalité.

 

 

Autres types d’activités assez singuliers qui méritent le coup d’œil :

 

Bon gamestorming!

Sources :

[1] https://wedostudios.files.wordpress.com/2012/12/livre-blanc-idc3a9ation.pdf

[2] http://cdn.oreillystatic.com/oreilly/booksamplers/9780596804176-sampler.pdf

[3] http://gamestorming.com/category/games-for-vision-and-strategy-meetings/

[4] https://www.ideo.com/images/uploads/thoughts/IDEO_HBR_Design_Thinking.pdf