Être créatif : un art qui s’apprend

Posted on mars 16, 2014 par

7


Que ce soit pour résoudre un problème au travail, pour vous distinguer lors d’un appel d’offres ou encore pour vous assurer une belle progression dans votre carrière, la créativité est un atout considérable.

L’art d’être créatif ne s’apprend pas toujours sur les bancs d’école : voilà pourquoi l’article suivant vous propose quelques astuces à essayer afin de libérer votre « Steve Jobs » intérieur. Allez-y, soyez audacieux!

Libérez-vous de vos contraintes. Avant de participer à toutes formes de processus créatifs (comme le remue-méninge par exemple), laissez vos contraintes à la porte.

1. Partagez vos idées, et ce, même si elles vous semblent irréalistes.

2. N’empêchez pas les autres de partager leurs idées, et ce, même si elles vous semblent irréalistes.

Si certains obstacles ne peuvent pas toujours être contournés, on peut penser entre autres à un budget restreint, à un échéancier serré, ou à des politiques internes strictes, il est possible de trouver des options intéressantes. Bref, suffisamment de gens essayeront de vous mettre des bâtons dans les roues au cours de votre carrière : ne suivez pas leur exemple.  

Pensez « plan B ». Pour faire travailler votre créativité tous les jours, il suffit de respecter une règle très simple de la gestion de projet : avoir un plan B. Nous devrions tous avoir, caché dans notre manche, un plan B à mettre sur pied en cas de catastrophes avec le plan initial. Imaginez : non seulement vous devrez faire travailler vos méninges pour mettre sur pied une première idée créative, mais il vous faudra aussi jouer la carte de la prévoyance… Qui a dit que les créatifs n’étaient pas des êtres organisés?

Soyez insatiable de nouvelles connaissances. La curiosité est à mon sens le pilier principal de la créativité. Posez des questions, essayez de comprendre la problématique à résoudre sous tous ces angles. Il est impossible d’être un expert dans tous les domaines, c’est un fait. Par contre, votre faculté à relier différents éléments ensemble pourrait vous permettre de trouver une nouvelle avenue.

Entourez-vous de personnes créatives. Faire travailler sa créativité ne veut pas dire trouver l’idée du siècle, seul, à son bureau. Entourez-vous de personnes qui ont des perspectives intéressantes et différentes au sein de votre entreprise. Elles sauront stimuler votre créativité et faire bouillonner votre cerveau.

Image

Inspirez les autres. Si vous occupez un poste de gestionnaire, votre rôle dans la créativité de vos employés est vital. Google, par exemple, a mis sur pied le fameux (et contesté!) “20% Time”, qui permet à certains employés d’occuper 20 % de leur temps à développer un projet personnel. Que cette pratique de gestion semble complètement folle ou absolument parfaite, il est important de canaliser la créativité de ses employés en leur permettant de faire preuve de créativité, et ce, au profit même de votre organisation!

Acceptez l’échec en vous retroussant les manches. Il est possible qu’avant d’avoir l’idée du siècle vous ayez eu des milliers d’idées moins fructueuses. L’échec fait partie de chaque processus créatif et il est impératif de l’étudier afin de mieux le comprendre. Votre idée n’a pas fonctionné? Qu’à cela ne tienne : la prochaine sera mieux.

Le découragement peut anéantir votre créativité en la confinant à un état d’esprit négatif. Être créatif, c’est aussi savoir trouver des solutions à des problèmes qui peuvent sembler sans issue.

Je termine en vous suggérant quelques lectures inspirantes… rappelez-vous : la créativité est toujours meilleure lorsque partagée. 

Posted in: Uncategorized