Igloofest : le succès d’un projet 2.0

Posted on mars 11, 2012 par

2


Le 21 janvier 2012, j’ai osé braver le froid de l’hiver pour découvrir l’Igloofest à Montréal. Une soirée ô combien mémorable j’ai passé à danser en habit de neige avec mes hot paws! Cette 6e édition a attiré au total près de 70 000 visiteurs lors des neuf soirées « les moins hot en ville »!

Le succès d’un projet d’envergure comme celui-là est dû en grande partie à la collaboration de partenaires et de commanditaires. Il y a eu 11 000 visiteurs de plus qu’en janvier 2011! Il faut dire que c’est la deuxième année que l’équipe d’Igloofest est omniprésente sur les médias sociaux. Avec plus de 16 600 adeptes sur la page Facebook, de 3 200 abonnés sur Twitter et en comptant le nombre de commentaires sur ces plateformes, on peut dire que l’organisation sait manier à merveille sa stratégie 2.0!

FAIRE VIVRE L’ÉVÉNEMENT EN TEMPS RÉEL SUR LES MÉDIAS SOCIAUX
Le secret d’Igloofest? L’interactivité avec sa communauté et sa présence accrue tout au long de l’événement. Non seulement l’équipe a compris le comportement de sa cible sur les médias sociaux, mais elle sait comment susciter son intérêt, la divertir, l’inciter à se déplacer et la tenir en haleine pour l’an prochain!

La stratégie principale derrière Igloofest est d’alimenter les communautés pendant les soirées. Comment? En publiant du contenu en temps réel. Cette tactique permet de faire vivre l’événement à ceux qui ne peuvent pas y être (ou bien de les inciter à se déplacer) et à créer de la visibilité pour les partenaires du projet. En fait, plusieurs personnes sont sur place pour prendre des photos ou des vidéos par exemple et les diffusent sur les réseaux sociaux. Puis, d’autres membres de l’équipe administrent les commentaires diffusés avec le mot-clic officiel sur Twitter (#igloofest) pour faire en sorte que les meilleurs apparaissent sur le fameux Tweet wall (sur lequel j’ai eu le plaisir de lire mes tweets)! C’est aussi une question de sécurité pour la marque. Un élément à retenir : toujours faire une veille de ce qui se dit sur l’entreprise ou l’événement organisé pour filtrer l’information et répondre le plus rapidement possible aux commentaires autant positifs que négatifs.

En plus, on y trouve différents contenus sur leurs réseaux (Facebook et Twitter) : des articles de presse, des concours, des vidéos exclusives, des photos, des entrevues avec les artistes et plus! Que ce soit avant, pendant ou après l’événement, il faut aussi que les réseaux restent actifs. Enfin, la place est surtout laissée à la communauté elle-même, qui publie allègrement sur le mur de la page Facebook.

ÉTAPES À SUIVRE
Le truc dans une stratégie médias sociaux en béton dans un projet est de bien s’armer, d’établir des objectifs concrets et réalistes, la planifier, prévoir et créer du contenu pertinent en lien avec les intérêts de la cible, tout en remettant la tâche de gestion des communautés à certains membres du projet, en plus de s’entendre sur une nétiquette d’utilisation des médias sociaux.

Pour moi, l’Igloofest est l’exemple à suivre quant à l’intégration des médias sociaux lors d’un projet événementiel. Pour en savoir plus, visitez le www.igloofest.ca!

(IGLOOFEST 2012 – pub télé –Igloofest sur Vimeo)


Sources :
www.igloofest.ca
www.twitter.com/igloofest
www.facebook.com/igloofest

À lire aussi :
-article de Marianik (stratège en médias sociaux et blogueuse) sur l’utilisation des médias sociaux lors d’un événement comme Igloofest: http://ow.ly/9tiux

-article de Kim Auclair (dirigeante de Niviti, une entreprise qui fait de l’animation de communautés) qui donne des conseils pour promouvoir un événement sur les médias sociaux: http://ow.ly/9OEla