La communication responsable… C’est quoi?

Posted on mars 27, 2011 par

0


green-graffiti-mossberger-project

En tant que communicateurs, nous devons bien comprendre ce que nous communiquons et ce qui est sous-entendu dans les messages. Parfois, le discours que nous employons peut influencer les perceptions, l’imaginaire collectif et les actions entreprises par nos concitoyens.

Les communicateurs ont un pouvoir important sur la consommation des biens et des services et exercent, par conséquent, une grande influence sur les modes de productions de ces biens et services. Par exemple, si le iPod est très à la mode et que les ventes augmentent en flèches, il y aura nécessairement une augmentation de l’exploitation de l’or (comme plusieurs autres métaux précieux ou lourds, largement utilisé dans la fabrication d’appareils électroniques). Ça ne veux pas dire que vous devez démissionner de chez Apple. Par contre, en agissant comme acteur au sein de votre entreprise, vous pouvez influencer le choix des produits utilisés par notre entreprise et le communiquer aux consommateurs.

Bref, les communicateurs sont des acteurs clés du développement, qu’il soit durable ou non. Mais comment les communicateurs peuvent-ils, concrètement, réaliser des projets de communication responsable, en faveur du développement durable? En comprennant le cycle de vie des produits et en trouvant des alternatives durables.

Les étapes suivantes peuvent nous aider à faire deux choses: éviter l’écoblanchiement quand nous communiquons et gérer vos projets de communication de manière responsable.

(Mais qu’est-ce que l’écoblanchiement?)


1)Bien se renseigner sur le produit communiqué/projet de communication: Quel est le lieu de production? Les conditions de travail? Les matériaux utilisés? Quel est le bénéfice pour la société à long terme?

2)Définir les impacts positifs ET négatifs et être honnête envers soi-même, ses collègues et les consommateurs/clients: Quels sont les impacts positifs et négatifs des produits utilisés sur les animaux, les écosystèmes, l’eau, les humains, l’économie?

3)Pour chaque étape de production (conception, production, distribution, fin de vie du projet), cibler les éléments problématiques: Est-ce que c’est toxique? Local? Recyclé/recyclable/réutilisable? Équitable?

4)Trouver des alternatives et les appliquer: Fournisseurs (impression sur papier recyclé, recto verso, ancre à base d’eau, etc.), transport (vélo, train, bateau), appareils numériques (hébergement de site web avec crédits de carbone, recyclage des appareils électroniques, utilisation d’appareils sans métaux lourds), etc…

Ces étapes de réflexion et de recherche semblent alourdir le projet de communication. Mais en réalité, une fois ces étapes intégrées en amont des projets, il devient très facile d’opérer des projets de communication responsables. Et c’est une valeur ajoutée que vous donnerez à vos projets!

Des ressources pour vous aider à gérer des projets de communication de manière responsable :