Gestion de crise vs Gestion de projet

Posted on mars 29, 2011 par

0


L’univers de la communication est une fascination, mais en être un bon spécialiste, ce n’est pas une mince affaire! Les scénarios où évolue l’univers de la communication sont multiples. Il faut donc savoir jauger l’imprévisible.  Bien des gens se retrouvent démunis devant une situation où l’on en perd notre cadre de référence. La gestion de crise fait peur, mais faut-il se rappeler qu’elle demeure une gestion de projet en soi. Il s’agit carrément de concevoir, décider et coordonner en s’appuyant sur l’expertise de chaque métier.

Comme un projet, gérer une crise s’appuie sur les trois facteurs clés : Qualité, Coût et Délai. Résoudre une crise revient à proposer à l’entreprise et aux différents acteurs concernés, un ensemble de solutions et d’actions qui fera l’objet d’une évaluation minutieuse. Dans leur livre, Hervé Renaudin et Alice Altemaire racontent le mode d’emploi d’une gestion de crise comme étant une opération de gestion de projet. Une situation de crise est un objet organisationnel d’une durée limitée dont la structure peut étonnamment s’apparenter une gestion de projet classique. En ce sens, le pilote de la cellule de crise doit permettre la gestion des événements.

Le tableau ci-joint tiré du livre « Gestion de crise : mode d’emploi » démontre la similarité des spécificités globales attribuées à l’organisation de projet. Étant moi-même de nature facilement impressionnable, j’ai trouvé intéressant d’observer qu’une gestion de crise, même par ces airs chaotique, n’est qu’en fait rien d’autres qu’une gestion de projet… un peu plus stressante!

  Gestion de projet classique Gestion de crise
Phase Avant projet Oui, précisant l’ensemble Qualité-Coût-Délai Non
Ensemble Qualité-Coût-Délai Objectivité et chiffré Non construit
Qualité Prestations objectivées Solutions qui seront perçues les meilleures par les parties prenantes pour sortir de la crise
Coût Budget calculé et attribué Objectif de moindre coût

Pas de budget initial

Délai Construit, planifié avec des jalons Au plus vite
Mode de pilotage Suivi Qualité-Coût-Délai

Contractualisation avec les métiers et la direction générale

Construction des solutions Qualité-Coût-Délai pour sortir de la crise.

Pas de contractualisation

Processus de travail Déroulement de processus planifiés et précis, ne pouvant faire l’objet que de modifications partielles Plan de travail macro, mais pas de processus détaillés et rigides
Équipe Équipe Projet composée d’opérationnels Cellule de crise composée de décideurs et d’experts
Durée Plusieurs mois à plusieurs années Quelques jours à quelques semaines
About these ads
Posted in: Uncategorized